Reports et formations en ligne

Tous les concours qui devaient avoir lieu durant cette période de confinement sont reportés à une date ultérieure.

Les épreuves orales des concours de  la préfecture de police (adjoint), des finances publiques (contrôleur)  et de l’intérieur (adjoint) ont été reportées sans précision de date alors que les concours de l’éducation nationale (adjoint et secrétaire) sont eux renvoyés  aux mois de juin ou juillet selon les informations issues du ministère.

Les candidats qui avaient obtenu un concours sont aussi dans l’attente. Les futurs agents des finances publiques ont reçu des informations de l’administration les prévenant d’un report de quelques semaines de leur formation qui devait initialement débuter le 22 mai. Les futurs agents des douanes se sont vus proposer un début de formation en ligne. Leur formation à La Rochelle aurait dû débuter le 23 mars dernier.

Principe de précaution et adaptation

En ce début de mois de mars, les concours nationaux sont reportés à une date ultérieure.

Les épreuves orales prévues à la fin du mois ont été déprogrammées. L’institut s’adapte à cette situation exceptionnelle en organisant  l’enseignement à distance. Tous les outils pédagogiques seront mis à disposition des stagiaires tout le temps que durera la crise sanitaire à laquelle nous sommes confrontés. Les épreuves orales pourront être travaillées grâce à la visioconférence, les épreuves écrites le seront par des échanges réguliers et l’envoi d’exercices et d’évaluations.

L’institut reste joignable pour tous ceux qui souhaiteraient des informations ou des précisions.

Des résultats et des perspectives

Alors que les résultats du concours de recrutement de sous-officier de gendarmerie nous ont confortés dans nos choix puisque tous les stagiaires qui avaient préparé cette session sont admis, nous attendons maintenant les résultats du concours de recrutement de gardien de la paix prévus le 13 mai prochain. Julien, Marine, Théo, Benoît, Sandra, Johan et les autres ont déjà passé leurs oraux.

En parallèle, nous préparons les épreuves orales du concours d’adjoint administratif de la préfecture de police de Paris, les 9 stagiaires qui avaient passé les écrits sont tous admissibles. Entre présentation, mise en situation et classements les entretiens filmés se multiplient. Pour l’instant, les épreuves sont maintenues entre le 23 et le 27 mars. Nous vous tiendrions bien sûr informés si un report devait avoir lieu.

Des épreuves qui se préparent bien en amont

La préparation des  épreuves sportives nécessite un travail de fond mais aussi une approche plus technique sur le franchissement des obstacles ou encore la gestion des efforts. Les séances d’évaluation s’enchaînent au rythme d’une par mois et déjà les progrès sont visibles. Pour certains, il n’est question que de détails, pour d’autres les efforts à fournir sont plus conséquents. La programmation des entraînements et les conseils donnés par le coach permettent à tous d’atteindre les objectifs fixés.

La réussite est au rendez-vous

De stagiaires d’idéo à douaniers, il n’y a qu’un pas, celui d’une préparation qui vous permet d’être prêt le jour j pour relever le défi du concours. Kévin et ses camarades attendent aujourd’hui leur entrée à l’école des douanes de La Rochelle prévue le 22 mars prochain.

Des dates de concours déjà disponibles

Avec la nouvelle année arrivent également les calendriers prévisionnels des concours qui donnent les dates des épreuves d’admissibilité. Nous sommes déjà fixés sur les concours d’adjoint administratif de la Préfecture de police de Paris et du ministère de l’Intérieur qui auront lieu au mois de février et au mois de mars et sur les concours d’adjoint administratif et de secrétaire du ministère de l’Éducation nationale qui auront lieu au mois d’avril.

Il est important de rappeler que ces deux derniers concours sont des concours communs, c’est-à-dire qu’ils concernent plusieurs administrations dont entre autres le ministère de la Justice ou encore celui du Travail. C’est au moment de l’inscription que les candidats font le choix de leurs vœux d’affectation.

Une préparation à tous ces concours vient de débuter, il est encore temps de vous inscrire…

Voir les formules de formation ou pour plus de renseignements, demandez un rendez-vous en visioconférence…

Une session se termine, une autre débute

Les stagiaires de la session 2019 en terminent avec le passage de leurs épreuves orales des douanes, de la gendarmerie et de la police nationale. Les  premiers retours sont pour l’heure très positifs avec de nombreuses questions déjà abordées lors des préparations et qui concernaient les motivations personnelles, les connaissances institutionnelles ou encore l’actualité.

Un autre groupe de stagiaires vient d’intégrer l’institut avec comme principal objectif la préparation des concours de septembre et octobre 2020, à noter que les inscriptions sont encore possibles.

Une admissibilité réussie, une admission qui se prépare

Le bilan  des stages intensifs de ce début d’année sont excellents. Avec 95,45% des stagiaires  pré admissibles  pour le concours commun d’agent DGFIP-Douanes, 88 %  des stagiaires admissibles au concours de gardien de la paix, 80 % des stagiaires admissibles au concours de sous-officier de gendarmerie et 100 % des stagiaires pré admissibles au concours de contrôleur des Finances publiques, la réussite est encore au rendez-vous,  surtout si l’on considère  que tous les stagiaires sont admissibles ou pré admissibles à au moins un concours, aucun stagiaire n’est laissé de côté.

Bien sûr, rien n’est fini et il s’agit de préparer avec soin les épreuves orales et sportives. C’est ce que nous faisons en multipliant les entretiens, en poursuivant nos préparations sportives  et en recevant des professionnels pour répondre à toutes les questions.

Les carrières évoluent

C’est toujours avec beaucoup de plaisir que nous recevons au sein de l’institut IDEO prépaconcours la visite d’anciens stagiaires aujourd’hui fonctionnaires.  Et le plaisir est d’autant plus grand lorsque  nous  partageons avec eux  les joies d’une carrière qui évolue. C’est ici le cas de François qui, jeune contrôleur des douanes  dans la branche surveillance, a récemment suivi une formation pour devenir maître-chien à l’école nationale des Douanes de La Rochelle. Il met ainsi sa passion au service de son engagement professionnel et c’est pour lui une réelle satisfaction.

Comme lui, nombreux sont ceux, gendarmes, policiers, secrétaires ou contrôleurs, qui nous rapportent cette possibilité qu’offre l’administration d’évoluer, de monter en grade et de se spécialiser. Cette mobilité professionnelle est entre autres permise par des formations internes et par l’organisation d’examens professionnels. Encore une bonne raison d’intégrer la fonction publique et pour cela de se préparer aux concours.

Les nouvelles sont bonnes

Régulièrement, nous recevons des nouvelles d’anciens stagiaires, aujourd’hui fonctionnaires. C’est avec beaucoup de plaisir que nous suivons leurs parcours et leurs carrières. Émilie vient d’être affectée en Corse après une période de formation, Aubin rejoint la préfecture de Cahors, Damien est devenu motard dans la douane et a ainsi accompli son rêve, voilà quelques-unes des nouvelles de l’été.

La fonction publique permet une réelle mobilité autant géographique que professionnelle et les opportunités sont nombreuses de trouver un  cadre adapté aux goûts et aux compétences de chacun.