Une admissibilité réussie, une admission qui se prépare

Le bilan  des stages intensifs de ce début d’année sont excellents. Avec 95,45% des stagiaires  pré admissibles  pour le concours commun d’agent DGFIP-Douanes, 88 %  des stagiaires admissibles au concours de gardien de la paix, 80 % des stagiaires admissibles au concours de sous-officier de gendarmerie et 100 % des stagiaires pré admissibles au concours de contrôleur des Finances publiques, la réussite est encore au rendez-vous,  surtout si l’on considère  que tous les stagiaires sont admissibles ou pré admissibles à au moins un concours, aucun stagiaire n’est laissé de côté.

Bien sûr, rien n’est fini et il s’agit de préparer avec soin les épreuves orales et sportives. C’est ce que nous faisons en multipliant les entretiens, en poursuivant nos préparations sportives  et en recevant des professionnels pour répondre à toutes les questions.

Les carrières évoluent

C’est toujours avec beaucoup de plaisir que nous recevons au sein de l’institut IDEO prépaconcours la visite d’anciens stagiaires aujourd’hui fonctionnaires.  Et le plaisir est d’autant plus grand lorsque  nous  partageons avec eux  les joies d’une carrière qui évolue. C’est ici le cas de François qui, jeune contrôleur des douanes  dans la branche surveillance, a récemment suivi une formation pour devenir maître-chien à l’école nationale des Douanes de La Rochelle. Il met ainsi sa passion au service de son engagement professionnel et c’est pour lui une réelle satisfaction.

Comme lui, nombreux sont ceux, gendarmes, policiers, secrétaires ou contrôleurs, qui nous rapportent cette possibilité qu’offre l’administration d’évoluer, de monter en grade et de se spécialiser. Cette mobilité professionnelle est entre autres permise par des formations internes et par l’organisation d’examens professionnels. Encore une bonne raison d’intégrer la fonction publique et pour cela de se préparer aux concours.

Les nouvelles sont bonnes

Régulièrement, nous recevons des nouvelles d’anciens stagiaires, aujourd’hui fonctionnaires. C’est avec beaucoup de plaisir que nous suivons leurs parcours et leurs carrières. Émilie vient d’être affectée en Corse après une période de formation, Aubin rejoint la préfecture de Cahors, Damien est devenu motard dans la douane et a ainsi accompli son rêve, voilà quelques-unes des nouvelles de l’été.

La fonction publique permet une réelle mobilité autant géographique que professionnelle et les opportunités sont nombreuses de trouver un  cadre adapté aux goûts et aux compétences de chacun.

Pour les déçus de parcoursup

Si votre orientation ne vous convient pas ou si aucune porte de l’enseignement supérieur ne s’est ouverte, pourquoi ne pas préparer dès maintenant un concours administratif ?

Réussir un concours, c’est s’assurer un emploi et c’est envisager une carrière. Aujourd’hui, de nombreuses administrations recrutent (Douanes, Justice, Gendarmerie, Police.). Mais pour faire le bon choix en fonction de vos goûts et de vos capacités et surtout pour réussi, vous devez être accompagné. Une session de formation vient tout juste de débuter, il est encore temps de l’intégrer. Sinon, une rentrée est prévue dès le mois de janvier prochain, n’attendez pas pour vous inscrire.

Si vous souhaitez plus d’informations, vous pouvez nous appeler ou convenir avec nous d’un rendez-vous.

Le concours externe reste le meilleur moyen d’intégrer la fonction publique

Le concours reste encore aujourd’hui la voie d’accès principale à la fonction publique. Compte tenu  de son caractère méritocratique et égalitaire, il permet un recrutement efficace, de qualité et respectueux des grands principes de la République. Le concours donne à chacun la possibilité de faire valoir ses compétences acquises durant sa formation et grâce à ses expériences. Pour autant, et compte tenu du nombre limité de  postes, le concours reste particulièrement sélectif. Il exige une mobilisation totale. Une préparation adaptée vous garantit les meilleures chances de réussite quel que soit le concours choisi.

Quelques informations sur la rentrée de la session de formation 2019-2020

La rentrée de la session de formation 2019-2020 est prévue le 16 septembre à 8 h 30.

La première semaine sera entièrement consacrée à une évaluation précise du niveau de chaque stagiaire afin de pouvoir construire un parcours de formation adapté à chacun. Dans le même temps, les stagiaires seront informés des différents concours auxquels ils peuvent prétendre (missions, rémunération, affectations, évolution…). Ce n’est qu’à partir de là qu’une réunion individuelle permettra à chacun de se positionner et de faire son choix.

Nous vous rappelons que plusieurs stages intensifs sont organisés avant la fin de l’été. Dès le 26 août débute le stage de préparation au concours de gardien de la paix. Le 9 septembre commencent le stage de préparation au concours de sous-officier de gendarmerie et le stage de préparation au concours commun des finances publiques et des douanes.

Il est encore temps de vous inscrire…

Le temps des oraux

L’ambiance est un peu particulière en ce moment au sein de l’institut. Les stagiaires sont par monts et par vaux passant pour beaucoup leurs épreuves orales. Contrôleurs des douanes, secrétaires et adjoints, les uns à Montpellier, les autres à Paris, Bordeaux ou même Tourcoing, c’est le moment d’être confronté à la réalité de l’entretien oral et au stress qu’il provoque.
Mais les premiers retours sont très encourageants et les préparations ont porté leurs fruits. Il est plus facile d’affronter un jury lorsque l’on maîtrise bien sa présentation et  différents éléments de motivation et lorsque l’on a une bonne connaissance de l’institution et des missions propres aux métiers. Les simulations vidéos ont, encore une fois, été d’une aide précieuse dans la préparation. Elles ont permis à chacun d’avoir une idée claire de ses performances et surtout de pouvoir concrètement juger de ses évolutions.

À chaque retour, une fois l’épreuve orale passée, les stagiaires sont invités à réaliser un compte rendu précis de leur expérience ; c’est là un outil indispensable qui assure le lien entre les générations et nous permet d’être toujours au plus près des attentes.

Les résultats des différents concours sont programmés entre le 14 juin et le 12 juillet. Nous vous en tiendrons informés.

Les nouveautés de la rentrée 2019-2020

Pour rester efficace et offrir aux stagiaires la meilleure préparation possible, l’équipe pédagogique de l’institut travaille autour de 3 chantiers principaux pour la prochaine session de formation qui débutera au mois de septembre.

D’abord, dans le prolongement de ce qui est déjà fait, nous veillons à être toujours au plus près du terrain et de la réalité des métiers auxquels se destinent nos stagiaires. Pour cela, l’intervention de professionnels et les visites d’anciens stagiaires aujourd’hui en poste se feront de façon plus régulière à des moments stratégiques de l’année. Avoir une vision claire de son futur métier est important pour alimenter sa motivation et être un interlocuteur crédible à l’oral.

Par ailleurs, nous adaptons encore davantage notre travail aux modifications permanentes des concours. Les épreuves changent et les sujets évoluent, il est dès lors impératif de suivre ce mouvement pour garder un niveau de performance élevé.

Enfin, et c’est là encore une de nos premières préoccupations, nous continuons à développer nos outils pédagogiques et profitons au mieux des bénéfices de la dématérialisation et des nouvelles technologies en termes d’efficacité. Le numérique permet aujourd’hui de suivre au plus près les progrès de chacun et de rendre très accessibles les différents supports.

Les résultats du concours de gardien de la paix couronnent une année de travail

Nous attendions avec beaucoup d’impatience les résultats du concours de gardien de la paix, d’abord pour féliciter tous les stagiaires en attente mais aussi afin de pouvoir établir définitivement le bilan de l’année 2018.

Raphaël, Thibaut, Florent et Océane sont donc reçus et avec eux 89% des stagiaires de l’institut et ce dans la filière administrative et dans la filière sécurité. Beaucoup sont déjà en poste, d’autres attendent leur affectation. Les formations de douaniers à La Rochelle viennent de débuter pour les agents récemment admis, les premiers sous-officiers de gendarmerie qui avaient obtenu le concours de mars 2018 commencent également leur formation. Pour les finances publiques, agents et contrôleurs vont être appelés dans les prochains jours. Tous les autres sont déjà sur le terrain pour certains depuis plusieurs mois.

Tout ce mouvement est bien sûr très encourageant pour tous les stagiaires actuellement en formation. La plupart sont en pleine préparation des oraux. Des contrôleurs des douanes en passant par les secrétaires et adjoints administratifs de l’Écologie, de l’Éducation nationale, de la Justice et  de l’Intérieur, les entretiens filmés s’enchaînent. Le stress est là mais l’entraînement permet à tous d’acquérir les bons réflexes.

L’année de césure, une solution pour préparer des concours en toute sérénité

Au moment où arrivent les résultats de parcoursup, il n’est pas inutile de rappeler que vous avez la possibilité, une fois votre baccalauréat en poche, de faire une pause tout en vous garantissant le statut étudiant. Cette possibilité est également offerte  à tout étudiant durant les différents cycles de son parcours. Bien sûr, elle est soumise à l’autorisation du chef d’établissement et dépend de la validation de votre projet. Outre le statut étudiant, vous pouvez également là encore avec l’accord du chef d’établissement, bénéficier du maintien de votre bourse.

 Cette année de coupure dans vos études peut être mise à profit pour préparer un concours administratif. Vous voulez devenir sous-officier de gendarmerie, gardien de la paix contrôleur des douanes ou contrôleur des finances publiques, nous vous aiderons et nous vous accompagnerons dans la définition de votre projet et dans l’acquisition des outils et des connaissances nécessaires pour réussir les différentes épreuves écrites et orales des concours.