Des résultats exceptionnels

Justine, Déborah, Morgane, Skaïla, Mickaël, David et Jérôme ont réussi les épreuves d’admissibilité du concours de Sous-officier de gendarmerie d’octobre 2015.

7 Stagiaires donc, sur les 7 qui avaient préparé ce concours soit 100% de réussite. Rappelons qu’il y avait plus de 12000 candidats et seuls 2 680 ont été retenus. Bien sûr, et nous le savons, le chemin est encore long jusqu’à la réussite totale, mais l’on peut être fier de nos stagiaires qui ont brillamment franchi cette première étape… Nous allons poursuivre maintenant la préparation des entretiens et des épreuves sportives, mais il ne s’agit plus que des derniers réglages avant l’heure de vérité.

Les résultats sont également très bons en ce qui concerne le concours de Gardien de la paix et le concours commun DGFIP-Douanes.

Pour le concours de Gardien de la paix 9 des 13 stagiaires inscrits sont admissibles.

Pour le concours commun DGFIP-Douanes, 17 des 20 stagiaires inscrits sont pour l’heure pré admissibles. Rappelons qu’il y avait plus de 28000 inscrits au concours des finances publiques et seuls 5800 candidats ont été retenus.

L’évaluation sportive… une nouveauté !

La session de formation 2015-2016 sera marquée par une nouveauté pour les préparations aux concours de la filière sécurité : l’évaluation sportive.

Lors de ces évaluations, nous reproduirons les parcours proposés dans le cadre des épreuves d’admission des différents concours (Sous-officier de gendarmerie, Gardien de la paix…). Les stagiaires seront mis en situation, chronométrés, et une séquence de formation leur permettra d’adapter leur préparation.

Ces évaluations apporteront aux stagiaires une vision claire des exigences liées à l’épreuve sportive. Ils pourront ainsi, à l’approche des épreuves, procéder à une répétition générale, mémoriser les parcours et apporter les dernières modifications à leur entraînement.

3 évaluations sont programmées :

1 au début de la formation pour prendre connaissance des parcours et bénéficier des conseils utiles pour entamer une préparation adaptée
1 au milieu de la formation pour contrôler la progression et éventuellement corriger les quelques erreurs d’approche possibles
1 à quelques jours des épreuves pour assurer les derniers réglages

Ces évaluations seront assurées par un professeur de sport agréé.

Nous publierons une actualité pour commenter la mise en place de ces évaluations et partager les premières impressions des stagiaires.

Des recrutements supplémentaires dans la Fonction publique

Le projet de budget 2016, présenté mercredi, prévoit la création nette de 8300 emplois de fonctionnaires d’État, une première depuis 2003.

Dans le cadre du contrat «protection» qui vise à assurer dans la durée le déploiement sur le territoire national de 7000 hommes, en 2016 le ministère de la Défense bénéficiera de 2300 postes supplémentaires au lieu d’en supprimer 7500 comme prévu dans la programmation initiale. Cela revient à une création de 9800 emplois.

Dans son projet, le gouvernement table sur une augmentation de 700 millions d’euros de la masse salariale, soit 0,86% d’augmentation par rapport à la loi de finances initiale 2015.

En ce qui concerne l’Éducation nationale, le gouvernement prévoit 8561 créations d’emplois.

Pour la Police-gendarmerie, 732 postes supplémentaires sont prévus en 2016.

Enfin, pour le ministère de la Justice, 978 postes seront créés en 2016.

Il est donc question de postes supplémentaires dans la filière sécurité mais également dans la filière administrative, ce qui est très encourageant pour nos stagiaires entrés en septembre et pour ceux qui intègreront l’institut en janvier prochain.

La fonction publique d’État compte près de 2,4 millions d’agents, sur un total de 5,3 millions de fonctionnaires avec l’Hospitalière et la Territoriale.
Le projet de budget, qui comptabilise les fonctionnaires en équivalents temps plein, inscrit pour 2016 un effectif de 1.904.768 emplois.

Des recrutements supplémentaires pour 2016 au sein des forces de l’ordre

Dans le cadre du débat sur l’accueil des réfugiés, le 1er ministre a annoncé la création de 900 postes supplémentaires dans les forces de l’ordre, notamment de la police aux frontières.

Il est important de rappeler que l’intégration à la police aux frontières se fait à la sortie des écoles de police par choix de poste. La formation initiale de Gardien de la paix suffit dans un premier temps pour exercer. Par la suite, des formations spécifiques sont dispensées par des experts de la Direction Centrale de la Police aux Frontières.

Cette décision aura donc, à coup sûr des répercussions sur le concours de Gardien de la paix organisé en 2016.

Création d’une association des anciens d’IDEO

Le vendredi 4 septembre 2015, de nombreux anciens stagiaires de l’institut IDEO Prépa Concours, aujourd’hui fonctionnaires, se sont retrouvés dans le cadre d’une assemblée générale constitutive afin de donner naissance à l’association « Les anciens d’IDEO ».

Les premiers membres du bureau

Réseau social, espace de partage, lieu d’échange d’expériences ou encore cadre convivial de retrouvailles, voilà l’intérêt qu’aura cette association « Les anciens d’IDEO » qui vient donc de voir le jour.

Disséminés aux quatre coins de France dans toutes les administrations de l’État ou des collectivités territoriales, ce sont des générations « d’anciens » stagiaires, aujourd’hui gendarmes, douaniers, adjoints et secrétaires administratifs ou encore contrôleurs, qui auront bientôt l’occasion de se retrouver et de faire profiter de leurs expériences, les nouveaux postulants en quête de réussite.

L‘association « les anciens d’IDEO » aura donc pour fonction d’établir et de développer des relations amicales, ainsi qu’un lien d’entraide et de solidarité entre les anciens stagiaires. Cette mission fondamentale de solidarité et de convivialité s’exercera aussi, avec une force particulière, à l’intention des stagiaires en formation, qui sont l’avenir de l’Institut et auxquels elle apportera son soutien.

Voir aussi l’article de La Dépêche