Le concours externe reste le meilleur moyen d’intégrer la fonction publique

Le concours reste encore aujourd’hui la voie d’accès principale à la fonction publique. Compte tenu  de son caractère méritocratique et égalitaire, il permet un recrutement efficace, de qualité et respectueux des grands principes de la République. Le concours donne à chacun la possibilité de faire valoir ses compétences acquises durant sa formation et grâce à ses expériences. Pour autant, et compte tenu du nombre limité de  postes, le concours reste particulièrement sélectif. Il exige une mobilisation totale. Une préparation adaptée vous garantit les meilleures chances de réussite quel que soit le concours choisi.

L’année de césure, une solution pour préparer des concours en toute sérénité

Au moment où arrivent les résultats de parcoursup, il n’est pas inutile de rappeler que vous avez la possibilité, une fois votre baccalauréat en poche, de faire une pause tout en vous garantissant le statut étudiant. Cette possibilité est également offerte  à tout étudiant durant les différents cycles de son parcours. Bien sûr, elle est soumise à l’autorisation du chef d’établissement et dépend de la validation de votre projet. Outre le statut étudiant, vous pouvez également là encore avec l’accord du chef d’établissement, bénéficier du maintien de votre bourse.

 Cette année de coupure dans vos études peut être mise à profit pour préparer un concours administratif. Vous voulez devenir sous-officier de gendarmerie, gardien de la paix contrôleur des douanes ou contrôleur des finances publiques, nous vous aiderons et nous vous accompagnerons dans la définition de votre projet et dans l’acquisition des outils et des connaissances nécessaires pour réussir les différentes épreuves écrites et orales des concours.

La police nationale recrute 8.000 agents

La sécurité nationale recrute, et 8.000 postes sont concernés d’ici à 2022. L’éventail des compétences recherchées est large : du maintien de l’ordre au quotidien, à la cybercriminalité, en passant par la police scientifique et technique (PST) et le personnel administratif. Il est entre autres question de 3300 gardiens de la paix, 2000 adjoints de sécurité et 1500 personnels techniques, scientifiques et administratifs.

Le métier de gardien de la paix par exemple peut être spécialisé dans la sécurité au quotidien, les CRS, la police aux frontières, la police judiciaire ou encore les renseignements. Le gardien de la paix encadre les adjoints de sécurité, il bénéficie en début de carrière d’un salaire mensuel net d’environ 1980 euros.

Les concours de recrutement ont lieu tous les ans mais ils sont exigeants et demande une  préparation sérieuse. Pour tous renseignements sur les métiers et concours, vous pouvez consulter les différentes rubriques de notre site ou nous contacter directement.

Une formation hors Parcoursup…

En cette période d’inscription sur la plateforme Parcoursup, il est utile de préciser que la préparation aux concours administratifs n’entre pas dans le cadre de l’enseignement supérieur.
De fait, après votre inscription auprès de notre institut, vous pourrez télécharger sur la plateforme Parcoursup une attestation spécifique pour indiquer votre choix.

Si vous souhaitez plus d’informations sur les démarches à réaliser, n’hésitez pas à nous contacter.

Les prises de postes et les aides à la mobilité

En cette fin de mois d’août, nous recevons toujours avec plaisir des nouvelles de nos stagiaires qui ont obtenu leur concours avant l’été.
Ils nous parlent ainsi de leur lieu d’affectation, du service auquel ils sont rattachés, des missions qui leur sont confiées ou encore des équipes au sein desquelles ils vont évoluer.
Souvent, ils nous rapportent que des entretiens individuels leur ont permis de mieux appréhender leur prise de poste.
Enfin, certains ont pu bénéficier d’aides à l’installation et d’autres de logements de fonction.
Les débuts se font donc clairement de façon sereine et sans stress.