Les concours 2020 de la fonction publique sont maintenus

La Direction générale de l’administration et de la fonction publique  signale dans une note de cadrage en date du 17 avril 2020 qu’il est prévu « d’adapter le nombre et le contenu des épreuves de concours notamment en application de l’article 5 de l’ordonnance n° 2020-351 du 27 mars 2020 et du décret n° 2020- 437 du 16 avril 2020 ».

Une nouvelle organisation mise en place durant l’épidémie de covid-19 doit donc permettre la continuité des voies d’accès aux corps, cadres d’emplois, grades et emplois des agents publics de la fonction publique durant la période comprise entre le 12 mars et le 31 décembre 2020.

Il est entre autres question de l’utilisation dans certaines conditions de la visioconférence et d’autres moyens de communication électroniques.

Nous vous informerons au fur et à mesure des évolutions envisagées et dès à présent nous adaptons notre formation et les services proposés à nos stagiaires à ces nouvelles exigences.

Reports et formations en ligne

Tous les concours qui devaient avoir lieu durant cette période de confinement sont reportés à une date ultérieure.

Les épreuves orales des concours de  la préfecture de police (adjoint), des finances publiques (contrôleur)  et de l’intérieur (adjoint) ont été reportées sans précision de date alors que les concours de l’éducation nationale (adjoint et secrétaire) sont eux renvoyés  aux mois de juin ou juillet selon les informations issues du ministère.

Les candidats qui avaient obtenu un concours sont aussi dans l’attente. Les futurs agents des finances publiques ont reçu des informations de l’administration les prévenant d’un report de quelques semaines de leur formation qui devait initialement débuter le 22 mai. Les futurs agents des douanes se sont vus proposer un début de formation en ligne. Leur formation à La Rochelle aurait dû débuter le 23 mars dernier.

Les carrières évoluent

C’est toujours avec beaucoup de plaisir que nous recevons au sein de l’institut IDEO prépaconcours la visite d’anciens stagiaires aujourd’hui fonctionnaires.  Et le plaisir est d’autant plus grand lorsque  nous  partageons avec eux  les joies d’une carrière qui évolue. C’est ici le cas de François qui, jeune contrôleur des douanes  dans la branche surveillance, a récemment suivi une formation pour devenir maître-chien à l’école nationale des Douanes de La Rochelle. Il met ainsi sa passion au service de son engagement professionnel et c’est pour lui une réelle satisfaction.

Comme lui, nombreux sont ceux, gendarmes, policiers, secrétaires ou contrôleurs, qui nous rapportent cette possibilité qu’offre l’administration d’évoluer, de monter en grade et de se spécialiser. Cette mobilité professionnelle est entre autres permise par des formations internes et par l’organisation d’examens professionnels. Encore une bonne raison d’intégrer la fonction publique et pour cela de se préparer aux concours.

Le concours externe reste le meilleur moyen d’intégrer la fonction publique

Le concours reste encore aujourd’hui la voie d’accès principale à la fonction publique. Compte tenu  de son caractère méritocratique et égalitaire, il permet un recrutement efficace, de qualité et respectueux des grands principes de la République. Le concours donne à chacun la possibilité de faire valoir ses compétences acquises durant sa formation et grâce à ses expériences. Pour autant, et compte tenu du nombre limité de  postes, le concours reste particulièrement sélectif. Il exige une mobilisation totale. Une préparation adaptée vous garantit les meilleures chances de réussite quel que soit le concours choisi.

L’année de césure, une solution pour préparer des concours en toute sérénité

Au moment où arrivent les résultats de parcoursup, il n’est pas inutile de rappeler que vous avez la possibilité, une fois votre baccalauréat en poche, de faire une pause tout en vous garantissant le statut étudiant. Cette possibilité est également offerte  à tout étudiant durant les différents cycles de son parcours. Bien sûr, elle est soumise à l’autorisation du chef d’établissement et dépend de la validation de votre projet. Outre le statut étudiant, vous pouvez également là encore avec l’accord du chef d’établissement, bénéficier du maintien de votre bourse.

 Cette année de coupure dans vos études peut être mise à profit pour préparer un concours administratif. Vous voulez devenir sous-officier de gendarmerie, gardien de la paix contrôleur des douanes ou contrôleur des finances publiques, nous vous aiderons et nous vous accompagnerons dans la définition de votre projet et dans l’acquisition des outils et des connaissances nécessaires pour réussir les différentes épreuves écrites et orales des concours.