Les résultats sont là… (Sous-officier de gendarmerie, agent des Douanes, gardien de la paix, agent DGFiP et contrôleur DGFiP) et ils sont bons !

Nous avons reçu aujourd’hui, avec quelques heures de retard, les résultats d’admissibilité du concours de recrutement de sous-officier de gendarmerie d’octobre 2018. Mais cela valait finalement la peine d’attendre puisque les 11 stagiaires qui ont préparé le concours avec nous sont tous admissibles, 100% de réussite donc.

Rappelons que seuls 4 125 candidats sur les 13 299 inscrits au plan national sont admissibles.

Il en va de même pour le concours de gardien de la paix, 10 stagiaires sur 10 inscrits au sein de l’Institut sont admissibles.

Une seule défaillance pour la pré admissibilité du concours d’agent des douanes et 100% de réussite enfin pour la pré admissibilité du concours d’agent des finances publiques (8 stagiaires sur 8) et pour celui de contrôleur des finances publiques (4 stagiaires sur 4).

Tous ces résultats nous rendent fiers et heureux même s’il ne s’agit que d’une étape… Nous sommes en pleine préparation des épreuves orales et sportives. Une évaluation sportive est d’ailleurs prévue le 22 novembre prochain. Nous vous en reparlerons.

Les premiers concours sont là

Les mois de septembre et d’octobre sont particulièrement riches en concours et nos stagiaires sont prêts et impatients.
Le concours de Gardien de la paix, d’agent des Douanes, celui de sous-officier de Gendarmerie, de surveillant de l’Administration Pénitentiaire ou encore celui d’agent de Finances publiques ou de contrôleur des Finances publiques, tous ces concours se dérouleront dans les semaines à venir.
À l’heure où beaucoup ont encore l’esprit en vacances, nous sommes déjà mobilisés et ces échéances concrétisent, pour nos stagiaires, une année d’efforts et de révisions.
C’est maintenant l’heure des derniers réglages : nous analysons des sujets réels, décryptons les attendus et rappelons les règles élémentaires de présentation et de rédaction.

Des épreuves orales au cœur de l’actualité

Alors que nous arrivons au terme des épreuves d’admission des différents concours de cette première partie d’année, nous pouvons commencer à faire un point sur les thèmes abordés par les jurys. En plus des traditionnelles questions sur les institutions et les mises en situation professionnelles, de nombreuses questions ont été posées sur le réchauffement climatique, la sécurité routière, l’usage du téléphone portable, l’intelligence artificielle ou encore l’urbanisation. Autant de sujets d’actualité qui nous concernent et sur lesquels les pouvoirs publics se positionnent et interviennent. Les questions posées amènent les candidats à se positionner en proposant une série d’arguments.
On voit bien là la nécessité qu’il y a à réfléchir en amont et à se tenir informé. C’est ce que nous avons fait toute l’année dans le cadre d’ateliers spécifiques dédiés à la culture générale ou aux institutions mais aussi de façon transversale dès qu’un sujet nous semblait pertinent.

Quelques évolutions à noter pour les concours à venir

Nous savions déjà que le concours exceptionnel de recrutement de Gardien de la paix organisé le 5 avril 2018 ne comporterait pas d’épreuve de langues lors des épreuves d’admission. Nous venons d’apprendre qu’il en irait de même pour le concours de recrutement de Sous-officier de gendarmerie organisé en septembre 2018. L’épreuve de langue habituellement proposée sous la forme d’un QCM lors de l’admissibilité disparaît pour cette session. (Quinze de nos stagiaires passent ce concours exceptionnel de Gardien de la paix aujourd’hui même).

Les concours sont là…

La plupart des stagiaires de la filière sécurité viennent de passer, jeudi 8 mars dernier, les épreuves écrites du concours de recrutement de Sous-officier de gendarmerie. Les retours sont assez positifs et déjà, tous se sont lancés dans les préparations des épreuves orales et sportives qui se dérouleront à partir du 23 avril et jusqu’au 22 juin. Bien sûr, personne n’oublie le concours exceptionnel de recrutement de Gardien de la paix qui aura lieu au début du mois d’avril. Nous restons également dans l’attente des résultats des épreuves d’admissibilité du concours de Contrôleur des douanes.

Dans la filière administrative, de nombreux stagiaires sont concernés par le concours de Secrétaire de l’écologie qui a lieu ce mardi 13 mars 2018 mais tout le monde garde aussi à l’esprit les concours d’adjoint et de Secrétaire administratif de l’Éducation nationale et de l’Intérieur qui auront lieu entre la fin du mois de mars et le mois d’avril. À noter cette année, d’importants recrutements au niveau des préfectures de régions, une occasion de plus donnée aux candidats de briller.