Un jeune gardien de la paix vient présenter son métier

Alors que nous sommes en pleine préparation des épreuves orales de la police nationale , un jeune gardien de la paix, ancien stagiaire de l’institut, est venu présenter son métier et répondre aux questions qui lui ont été posées . Aujourd’hui affecté au sein d’une compagnie républicaine de sécurité (CRS), il a pris le temps d’expliquer le sens de son engagement et de partager son enthousiasme. Il a été question de protection, de sécurité et plus largement de toutes les missions de maintien et de rétablissement de l’ordre public. Rien n’a été laissé de côté, ni les difficultés qui sont réelles ni surtout les grandes satisfactions que procure le sentiment du devoir accompli. Et c’est ce dernier point qui a retenu l’attention de tous au point qu’ils étaient nombreux en fin de journée à imaginer eux-mêmes une affectation au sein de cette unité.

Le travail continue pour préparer au mieux les concours qui approchent

Depuis le début du confinement, nous poursuivons notre travail de préparation aux concours… De nombreux outils nous permettent aujourd’hui de garder le cap et d’être tout aussi efficaces qu’à l’habitude. La classe hybride offre la possibilité d’allier des stagiaires présents à l’institut et d’autres confinés chez eux, l’interaction est parfaite et peut s’appuyer sur des applications pratiques et ludiques. Les petits groupes sont, eux, l’assurance d’un travail performant qui s’adapte à chacun. Des rendez-vous personnalisés garantissent enfin à chacun l’aide dont il aura besoin. Le déconfinement se fera de façon progressive en suivant les consignes des autorités avec toujours le respect des gestes barrière et un accueil dans des locaux adaptés aux jauges en vigueur et ce pour la sécurité de tous.

La préparation des oraux douanes, finances publiques, gendarmerie et police nationale a déjà commencé

Alors que les résultats d’admissibilité du concours de sous-officier de gendarmerie sont déjà arrivés avec des succès mérités, ceux du concours de la douane, des finances publiques et de la police nationale ne vont pas tarder à être connus. Nous n’avons pourtant pas attendu pour préparer les épreuves d’admission. Un dernier point est prévu le 19 novembre prochain au lycée Fazanis pour les épreuves sportives. La mobilisation autour des épreuves orales a déjà commencé avec notamment les visites d’anciens stagiaires venus partager leurs expériences et leurs conseils.

Les inscriptions sont en cours

En raison du récent confinement et des reports de plusieurs concours à la rentrée de septembre, les inscriptions resteront ouvertes une partie de l’été. Vous pouvez, si vous le souhaitez, obtenir un rendez-vous qui vous permettra de mieux connaître notre institut et les différentes formations qu’il propose. N’hésitez pas à nous contacter par téléphone au 05-53-79-28-57  ou par courriel à l’adresse contact@ideo-prepaconcours.fr

Nous restons à votre disposition pour vous aider à préparer votre avenir.

Des oraux masqués

Les stagiaires ont récemment reçu leurs convocations pour les épreuves orales de la Préfecture de police de Paris et pour le ministère de l’Intérieur qui se dérouleront entre le 15 et le 25 juin prochain et les consignes sont claires. Les candidats  devront se munir de leur propre stylo et le port du masque est obligatoire durant l’entretien. Si la sécurité est bien sûr une priorité, elle nous impose de nous entraîner car il n’est pas facile de s’exprimer clairement dans ces conditions et, l’expression du visage étant moins visible, il est important d’être particulièrement précis dans ses propos. Le regard doit remplacer les sourires et la gestuelle peut accompagner les paroles.