Administration territoriale
Rédacteur territorial

Rédacteur territorial n’est pas un métier mais un cadre d’emploi composé d’une multitude de postes qui appartiennent à la filière administrative. 

 

Conditions d’admission

Le cadre d’emploi de Rédacteur territorial est accessible par un concours de catégorie B ouvert à tous les titulaires d’un baccalauréat.

Le cadre d’emploi

Le Rédacteur territorial peut occuper des postes d’assistant, de coordonnateur ou de secrétaire.
Il est chargé de fonctions administratives d’application. Il assure des tâches de gestion administrative, budgétaire et comptable auprès d’une collectivité locale (mairie, communauté de communes ou communauté d’agglomération) ou d’une collectivité territoriale (conseil départemental, conseil régional).
Il participe également à la rédaction des actes juridiques et contribue à la réalisation des actions de communication, d’animation et de développement économique, social, culturel et sportif de la collectivité au sein de laquelle il est affecté.
La plupart des offres d’emploi de Rédacteur territorial demande une compétence dans un domaine particulier (finances publiques, droit public, droit social…) et exige la maîtrise des outils bureautiques, ainsi que des qualités rédactionnelles.

Carrière et évolution

Les conditions de recrutement au concours de Rédacteur territorial sont celles requises pour être titularisé dans la fonction publique territoriale. Ainsi, à l’issue du concours, les lauréats figurent sur une liste d’aptitude ayant valeur nationale valable un an, établie par ordre alphabétique. Cette liste d’aptitude peut être renouvelée deux fois à la demande du lauréat, dans un délai d’un mois avant le terme de l’année suivant son inscription initiale. L’inscription sur liste d’aptitude ne vaut pas recrutement. Celui-ci dépend du libre choix de l’autorité territoriale. Il appartient donc au lauréat du concours de présenter sa candidature auprès des collectivités territoriales disposant de postes vacants.

Une fois recruté par la collectivité, le Rédacteur territorial effectue un stage rémunéré d’un an. A l’issue de cette année de stage, l’agent est titularisé dans le grade par la collectivité qui l’a recruté. Le grade est le titre qui confère à son titulaire la possibilité d’occuper l’un des emplois correspondants.

La rémunération brute correspondant au premier échelon de Rédacteur territorial (indice brut 325) est fixée à 1 453,91 € au 1er juillet 2012.

Les rédacteurs territoriaux constituent un cadre d’emplois administratifs de catégorie B, qui comprend les grades de rédacteur, de rédacteur principal de deuxième classe et de rédacteur principal de première classe accessibles par concours interne.

Télécharger – Décret n°2012-942 du 1er août 2012 fixant les modalités d’organisation des concours pour le recrutement des rédacteurs territoriaux

Télécharger – Décret n°2012-924 du 30 juillet 2012 portant statut particulier du cadre d’emplois des rédacteurs territoriaux

 

 

Préparation annuelle

> Durée : 1 an
> Coût : 4100 €

Je m'inscris

Stage intensif

> Durée : 2 à 3 semaines
> Coût : 925 €

Je m'inscris