Affaires Étrangères
Secrétaire administratif de Chancellerie et des Affaires Étrangères

Le métier de Secrétaire administratif de Chancellerie et des Affaires Étrangères appartient à la filière administrative. Il permet de travailler en France ou à l’étranger à la conduite des relations de notre pays avec les autres États du monde.

 

Conditions d’admission

Le métier de Secrétaire administratif de classe normale de Chancellerie et des Affaires Étrangères est accessible par un concours de catégorie B ouvert aux titulaires du baccalauréat.

Le métier

Le Secrétaire administratif de Chancellerie (SCH) est chargé de tâches de secrétariat, de gestion administrative ou de comptabilité. Il participe au soutien logistique des diplomates, à l’entretien du patrimoine immobilier, à la gestion des budgets et des personnels et à la promotion des positions de la France. Il peut aussi assurer des fonctions consulaires à l’étranger en administrant et en assistant les Français de l’étranger, ou en instruisant les demandes de visas des étrangers désireux de se rendre en France. Le Secrétaire administratif de Chancellerie est en règle générale chargé de l’encadrement d’une équipe.

Carrière et évolution

Le parcours professionnel d’un Secrétaire administratif de Chancellerie est jalonné par des affectations, sur la base de vœux notifiés, pour le départ à l’étranger, six mois avant le changement de résidence.

Le Secrétaire administratif de Chancellerie perçoit un revenu de 1 835,26 € en début de carrière au premier échelon et de 2 803,66 € en fin de carrière au dernier échelon.

L’évolution de carrière se fait par promotion, examens professionnels et concours internes.

Télécharger – Arrêté du 29 février 2012 fixant les règles générales d’organisation, la nature et le programme des épreuves des concours externe et interne de secrétaire de chancellerie

 

Préparation annuelle

> Durée : 1 an
> Coût : 4100 €

Je m'inscris

Stage intensif

> Durée : 2 à 3 semaines
> Coût : 925 €

Je m'inscris