Douanes – Opérations Commerciales
Contrôleur de la DGCCRF

Le métier de Contrôleur de la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes appartient à la filière administrative. Il permet d’intégrer une administration de terrain, dont le rôle est de garantir les conditions d’un fonctionnement équilibré et transparent du marché au bénéfice des entreprises, des consommateurs et des collectivités locales.

 

Conditions d’admission

Le métier de Contrôleur de la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes est accessible par un concours de catégorie B ouvert aux titulaires d’un baccalauréat.

Le métier

Le contrôleur de la DGCCRF assure, au sein d’une équipe et sous l’autorité d’un fonctionnaire de catégorie A, le contrôle de l’application des réglementations confiées à la DGCCRF en matière de concurrence, de consommation et de qualité et sécurité des produits et services. Il exerce ses fonctions de surveillance de la régulation des marchés et de la sécurité des produits et des services. Il effectue des contrôles pouvant déboucher sur des procédures contentieuses à caractère pénal, pour une large part. Il intervient dans les entreprises de différents secteurs, à tous les stades du circuit commercial, ainsi que chez les prestataires de services. L’échantillonnage des activités est très varié et permet d’alterner enquêtes sur le terrain et travaux de rédaction au bureau.

Carrière et évolution

Les lauréats du concours sont amenés à suivre une formation théorique sur le site de Montpellier. Elle a pour objectif d’intégrer les agents nouvellement recrutés et de les former à leur futur métier. La formation, à caractère probatoire, se déroule en alternance et dure un an. Elle enchaîne séquences d’enseignement en école, modules spécialisés et stages d’application en unité d’enquête. Les enseignements se terminent en juin, date à laquelle les stagiaires rejoignent une unité d’enquête pour effectuer un stage pratique jusqu’à leur titularisation et leur affectation. La plupart des postes offerts à la sortie de l’école sont des postes d’enquêteurs dans une unité territoriale.

La rémunération s’élève, pendant la formation initiale, à environ 15 828 € net annuel. Un titulaire affecté en Île-de-France en tant qu’enquêteur perçoit 19 135 € par an. À ce montant peuvent s’ajouter l’indemnité forfaitaire de déplacement dans le département, l’indemnité de résidence ou des prestations familiales.

L’évolution de carrière se fera par promotion, examens ou concours internes.

Télécharger – Arrêté du 6 avril 2009 fixant la nature et le programme des épreuves des concours de recrutement de contrôleurs de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes

Télécharger – Décret n°2010-1720 du 30 décembre 2010 portant statut particulier du corps des contrôleurs de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes et fixant des modalités exceptionnelles de recrutement dans le corps des agents de catégorie A des services déconcentrés de la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes

 

 

Préparation annuelle

> Durée : 1 an
> Coût : 4100 €

Je m'inscris

Stage intensif

> Durée : 2 à 3 semaines
> Coût : 1275 €

Je m'inscris