Écologie
Secrétaire administratif de l’Écologie

Le métier de Secrétaire administratif de l’Écologie appartient à la filière administrative. Il permet d’intégrer une administration qui oeuvre au service de l’environnement aux actions riches et variées.

 

Conditions d’admission

Le métier de Secrétaire administratif de classe normale de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie est accessible par un concours de catégorie B ouvert à tous les titulaires du baccalauréat.

Le métier

Le Secrétaire administratif de l’Écologie assure des tâches administratives d’application. À ce titre, il est chargé d’appliquer les textes de portée générale aux cas particuliers qui lui sont soumis. Il peut exercer des tâches de rédaction, de comptabilité, de contrôle et d’analyse. En administration centrale ou en services déconcentrés (en province et en région parisienne), il participe à la mise en œuvre des politiques publiques dans l’un des différents domaines d’activité du ministère. Doté de responsabilités propres, il est chargé, aux côtés de cadres, de l’instruction de toute question administrative, juridique et financière dans ce domaine. Il peut aussi intervenir en matière de formation, de communication, de gestion du personnel, etc…

Carrière et évolution

Le lauréat est nommé directement à l’École Nationale des Techniciens de l’Équipement (ENTE) pour suivre une formation initiale d’environ 13 semaines délivrée dans l’un des deux établissements situés à Aix-en-Provence et Valenciennes.
La formation comporte une formation générale, un stage pratique dans le service d’affectation et une adaptation professionnelle au premier poste. En cours de formation, le stagiaire est affecté dans les services du ministère en fonction des critères de protocole d’affectation. Pendant la durée du stage, la rémunération afférente au premier échelon du grade de début du corps est de 16 502,35 € annuels.

Après deux ans au septième échelon dans le grade de secrétaire administratif et cinq ans de service public dans un corps d’emploi de catégorie B, le secrétaire administratif peut être nommé secrétaire administratif de classe supérieure. Il peut ensuite accéder au grade de secrétaire administratif de classe exceptionnelle. Il lui est aussi possible d’atteindre ce dernier grade par examen professionnel, et ce à partir du septième échelon de la classe normale. Enfin, il peut accéder à la catégorie supérieure (catégorie A) par concours interne ou par examen professionnel.

Télécharger – Arrêté du 25 juin 2009 fixant la nature et le programme des épreuves des concours de recrutement des secrétaires administratifs des administrations de l’Etat et de certains corps analogues

Télécharger – Décret n°2010-302 du 19 mars 2010 fixant les dispositions statutaires communes applicables aux corps des secrétaires administratifs des administrations de l’Etat et à certains corps analogues relevant du décret n°2009-1388 du 11 novembre 2009 portant dispositions statutaires communes à divers corps de fonctionnaires de la catégorie B de la fonction publique de l’Etat

 

Préparation annuelle

> Durée : 1 an
> Coût : 4100 €

Je m'inscris

Stage intensif

> Durée : 2 à 3 semaines
> Coût : 925 €

Je m'inscris

Par correspondance

> Coût : 800 €

Je m'inscris