Les candidats aux concours
Filière Sécurité

«En 2013 j’ai obtenu un bac S ; par la suite j’ai décidé de faire une licence en biologie que je n’ai pas obtenue, …)»

Fiona, 23 ans

Sous-officier du corps de soutien technique et administratif de la Gendarmerie

«Je suis titulaire d’un bac professionnel de commerce, que j’avais obtenu il y a une dizaine d’années. J’ai toujours voulu intégrer la Fonction publique dans la branche sécurité (…)»

Fabien, 30 ans

Gardien de la paix

«En 2017 j’ai obtenu un Baccalauréat série ST2S. Par la suite je n’ai pas voulu continuer mes études étant donné que je savais que je voulais entrer dans la Fonction publique. J’ai voulu intégrer les forces de l’ordre (…)»

Anaïs, 19 ans

Adjoint de sécurité

«J’ai obtenu mon Baccalauréat ST2S en 2016. Suite à l’obtention de mon Bac, je n’ai pas voulu continuer dans les études supérieures car je savais déjà que je voulais être Gendarme ; c’est pour cela que j’ai cherché des écoles pour pouvoir me préparer au mieux (…)»

Julie, 21 ans

Sous-officier de Gendarmerie

«J’ai effectué un Bac ST2S que j’ai obtenu en 2015 et je suis ensuite parti en BTS SP3S, à Toulouse, mais totalement par défaut. J’avais en tête depuis la seconde de passer le concours de Gardien de la paix (…)»

Tony, 20 ans

Gardien de la paix

«Je possède un CAP Préparation et réalisation d’ouvrages électriques, que j’ai obtenu en 2016. J’ai vu que je ne voulais pas faire ce métier-là. Je me suis donc intéressé à la Fonction publique, particulièrement la Police nationale.
À terme je souhaite devenir Gardien de la paix (…)»

Melvin, 19 ans

Adjoint de sécurité

«J’ai commencé par un baccalauréat ES sur l’île de La Réunion où je l’ai passé. À la suite de ce bac, j’ai déménagé à Bordeaux où j’ai fait une année de fac d’Administration Économique et Sociale, mais sans réelle envie (…)»

Antoine, 19 ans

Sous-officier de Gendarmerie

«J’ai passé un bac technologique STI2D option ITEC, Innovation Technologique et Éco-Conception. À la fin du bac j’ai passé le concours de Gendarmerie, j’ai essayé de le passer mais je l’ai raté hélas (…)»

Damien, 22 ans

Sous-officier de Gendarmerie

«J’ai obtenu mon BTS technico-commercial en 2014, mais après une expérience professionnelle de deux ans, j’ai pris conscience que ce n’était pas le métier que je souhaitais faire. Étant réserviste dans la Gendarmerie depuis 2013, les métiers de la sécurité étaient pour moi le chemin à suivre (…)»

Bruno, 24 ans

Agent de constatation des Douanes

«J’ai obtenu mon BEP en 2014, puis mon bac technicien menuisier agenceur en 2015. J’ai voulu entrer dans les Douanes grâce à mon grand-père car lui-même était Douanier maritime. Il m’a donc inculqué les valeurs de cette administration (…)»

Benoît, 19 ans

Agent de constatation des Douanes

«J’ai passé mon baccalauréat technologique en 2014, j’ai échoué à mon BTS industriel en 2015, j’ai travaillé ensuite pendant une année. Durant cette année, j’ai cherché à me réorienter (…)»

Pierrick, 23 ans

Sous-officier de Gendarmerie

«J’ai obtenu en 2011 un bac économique et social, puis en 2015 une Maitrise de droit pénal. J’ai toujours voulu intégrer la Gendarmerie nationale, notamment depuis mon adolescence (…)»

François, 25 ans

Sous-officier de Gendarmerie

«J’ai passé un bac Pro électrotechnique en 2014 ; peu de temps après je me suis vite aperçu que cette branche de métier ne me correspondait pas du tout. Étant un ancien réserviste en Gendarmerie, j’ai une attirance pour les métiers liés à la sécurité et au maintien de l’ordre (…)»

Iliasse, 22 ans

Agent de constatation des Douanes

«J’ai passé un bac ES en 2009 et un BTS MUC en 2011. J’ai poursuivi dans cette branche, même si les métiers du commerce ne me plaisaient pas énormément. J’ai eu différentes expériences qui m’ont fait me rendre compte que les métiers du commerce n’étaient pas faits pour moi. Suite à ça, j’ai décidé de me réorienter (…)»

Marina, 26 ans

Agent de constatation des Douanes

«J’ai obtenu mon baccalauréat STG en 2013. Suite à ça, je suis allé en Faculté de Droit, donc par défaut. Mes parents étaient tous les deux dans la Police et c’est donc grâce à ça que j’ai toujours voulu exercer un métier de la Fonction publique dans la filière sécurité (…)»

Jérôme, 20 ans

Agent de constatation des Douanes

«J’ai obtenu mon bac professionnel élevage canin et félin en 2012 ; par la suite j’ai continué avec un BTS technico-commercial. Depuis la fin de ma troisième, je souhaite être maître-chien et dans ma famille ma cousine est gendarme. C’est elle qui m’a renseignée sur les différents métiers de la sécurité dans lesquels je pourrais ainsi devenir maître-chien (…)»

Nadège, 21 ans

Agent de constatation des Douanes

«J’ai toujours voulu exercer un métier de la sécurité. Après l’obtention de mon baccalauréat STMG en 2014, j’ai décidé de trouver une école dans le but de me consacrer au mieux à la préparation de mes concours (…)»

David, 19 ans

Agent de constatation des Douanes

«J’ai obtenu mon bac STMG en 2014. Mon père était gérant d’un mess dans l’administration pénitentiaire. J’ai toujours côtoyé depuis tout petit les fonctionnaires de la gendarmerie, de la police, ainsi que de l’administration pénitentiaire. Du coup, j’ai toujours été orienté vers le métier de la gendarmerie (…)»

Mickaël, 19 ans

Agent de constatation des Douanes

«J’ai obtenu mon baccalauréat en 2014, c’était un bac STI2D. En troisième, quand j’ai passé mon code de la route, mon moniteur était ancien gendarme, il m’a parlé de son métier et c’est ce qui m’a donné envie. Après mon bac, je souhaitais toujours devenir gendarme et comme je ressentais le besoin d’être encadrée, j’ai préféré rentrer dans une école (…)»

Skaïlla, 20 ans

Sous-officier de Gendarmerie

«J’ai obtenu mon bac S en 2014. Au CP je voulais devenir détective privé. C’est au collège, quand j’ai rencontré un ami de mes parents qui est gendarme en section de recherche : j’ai pu discuter avec lui et j’ai su que c’était ce métier que je voulais exercer (…)»

Justine, 19 ans

Sous-officier de Gendarmerie

«J’ai obtenu le bac Économique et Social en 2012. Depuis la 4ème je suis attiré par le monde militaire, donc de la Gendarmerie (…)»

Alexis, 21 ans

Sous-officier de Gendarmerie

«Je suis titulaire d’un baccalauréat Économique et Social depuis 2012. À l’issue de ce bac, j’avais déjà l’envie d’entrer dans la Gendarmerie (…)»

Fulvian, 21 ans

Sous-officier de Gendarmerie

«J’ai eu mon bac Pro « Accompagnement, soins et services à la personne » en 2014. En 5ème, lors des recherches d’orientation au collège, je me suis intéressée à la Police nationale (…)»

Émilie, 20 ans

Adjoint de sécurité

«J’ai un bac scientifique SVT. Je l’ai obtenu en 2014. Je veux devenir Agent des Douanes ou Contrôleur des Douanes depuis l’âge de 16 ans (…)»

François, 19 ans

Contrôleur des Douanes

«J’ai toujours voulu devenir Sous-officier de Gendarmerie ; pour cela il me fallait obligatoirement un bac (…)»

Vincent, 21 ans

Sous-officier de Gendarmerie

«Après une terminale Sciences et technologies de laboratoire, j’ai obtenu mon baccalauréat en 2013. Durant ces années, je me suis rendu compte que je n’étais pas fait pour rester assis dans un laboratoire, j’ai donc cherché une autre orientation (…)»

Damien, 20 ans

Agent de constatation des Douanes

«Je suis titulaire d’un baccalauréat général, série Sciences économiques et sociales que j’ai obtenu en 2013.
Je souhaite rentrer en Gendarmerie depuis la classe de 4ème où j’ai participé à un forum des métiers (…)»

Julien, 20 ans

Sous-officier de Gendarmerie

«Je suis titulaire du CAP ATMFC. Voulant passer des concours de la filière Sécurité, je me suis inscrite à IDEO (…)»

Morgane, 19 ans

Adjoint de sécurité

«Je suis titulaire d’un BTS spécialité industrie plastique. J’ai toujours voulu devenir Sous-officier de Gendarmerie (…)»

Jérôme, 21 ans

Sous-officier de Gendarmerie

«Je suis titulaire d’un bac ST2S. À la suite de mes études, j’ai décidé de passer des concours dans la filière de la Sécurité (…)»

Thomas, 22 ans

Surveillant de l’administration pénitentiaire

«J’ai passé un bac STG CGRH. Je me suis inscrite à IDEO afin d’avoir le maximum de chances pour réussir le concours de Surveillant pénitentiaire et j’ai choisi cette école parce qu’elle a une bonne réputation  (…)»

Marine, 20 ans

Surveillant de l’administration pénitentiaire

«Je suis issu d’une formation professionnelle de technicien d’usinage, dans laquelle j’ai obtenu le bac professionnel. J’ai toujours souhaité travailler dans le domaine de la Sécurité, avec plus particulièrement pour objectif le concours de Sous-officier de Gendarmerie
(…)»

Rémi, 19 ans

Sous-officier de Gendarmerie

«Je suis titulaire du baccalauréat STG option communication et gestion des ressources humaines. Enfant, chez mes grands-parents qui sont dans une zone de Police nationale, je voyais souvent des patrouilles à pied ou en véhicules (…)»

Lucas, 22 ans

Adjoint de sécurité

«Après un bac scientifique, je voulais travailler dans les métiers de la Sécurité, j’ai donc passé le concours de Contrôleur des Douanes, puisque j’étais attiré par les missions spécifiques de cette administration. J’ai choisi de préparer ce concours au sein d’une école (…)»

Jules, 21 ans

Contrôleur des Douanes

«J’ai obtenu en 2009 un bac pro secrétariat et ensuite en 2011 un BTS Assistant de gestion PME-PMI. L’idée m’est venue lors de mon BTS : je n’avais pas envie de continuer dans la branche Gestion des Ressources Humaines (…)»

Pierre, 22 ans

Sous-officier de Gendarmerie

«Après un bac Pro MVA (Maintenance des véhicules automobiles), j’ai eu l’idée d’intégrer la Police nationale. Je me suis informé sur internet, j’ai pris connaissance des épreuves assez complexes et j’ai donc voulu intégrer IDEO pour préparer efficacement le concours de Gardien de la paix (…)»

Jean, 20 ans

Gardien de la paix

«Après un baccalauréat Économique et Social, j’ai suivi des études de Droit et j’ai obtenu un Master 1 en Sciences criminelles et un Certificat de criminologie. Attiré par les métiers liés à la Sécurité, j’ai préparé le concours de Gardien de la paix, que j’ai réussi grâce à la préparation à l’entretien oral que l’école m’a dispensée (…)»

Matthieu, 27 ans

Gardien de la paix

«Après l’obtention d’un DEUG d’anglais, j’ai décidé de chercher un métier qui me correspondait, j’ai découvert la Gendarmerie. J’ai eu connaissance du concours de Sous-officier et j’ai décidé de m’y préparer en intégrant IDEO (…)»

Pierre, 21 ans

Sous-officier de Gendarmerie