Alors que nous venons d’apprendre que les épreuves d’admission du prochain concours de gardien de la paix  sont programmées dès le mois d’octobre soit à peine un peu plus d’un mois après les épreuves écrites, la préparation s’accélère. Après un premier échauffement et un entraînement intensif en salle de musculation, les stagiaires ont effectué le test Luc Léger avec des résultats très probants. Ils ont ensuite été chronométrés sur un parcours constitué d’obstacles proche à la fois de celui auquel ils seront confrontés au concours de gardien de la paix et de celui qu’ils affronteront pour le concours de sous-officier de gendarmerie. Franchissement d’obstacles, poutre, reptation, slalom ont ponctué cette épreuve. Le coach a ensuite donné tous les conseils nécessaires à chacun pour les entrainements à venir, tout ceci en prévision d’un nouveau rendez-vous au début du mois de septembre.